Gestion locative Lyon Gestion locative Paris map 64, Rue Ampère 75017 Paris phone 0173790910 mail gestion@immonline.fr personEspace client

Les frais de gestion locative

Évidemment, un mandataire qui s’occupe de la gestion locative d’un bien pour un propriétaire propose un service tarifé. Peu importe les prestations incluses dans le contrat, le professionnel en charge de la location de l’appartement ou de la gestion doit se charger de toutes les démarches administratives à la place du propriétaire (de la recherche du locataire à la récupération du loyer en passant par la rédaction des états des lieux).

Bien qu’il soit évident que ce service doit être facturé, connaissez-vous les prix de ce type de mission, la façon de les calculer et les frais annexes engendrés ? De plus, est-ce au propriétaire d’assumer complètement ce paiement ?

Notre article va vous aider à mieux comprendre les frais de gestion locative.

Tarif de gestion locative : combien ça coûte ?

Avant d’entrer dans les détails, intéressons-nous directement au tarif de la gestion locative pour un client.

Ainsi, il faut savoir que le paiement du mandataire correspond à une partie des encaissements (récupération des loyers et des charges locatives). En moyenne, nous observons qu’un bailleur doit régler environ 10% de ses encaissements.

Dans les faits, les différentes études ont montré que les agences parisiennes demandent à leurs bailleurs de régler entre 6,3% et 13,1% en fonction des missions et des options demandées.

Nous concernant, nous avons choisi d’opter pour des offres de gestion locative en ligne. Ce qui nous permet de baisser nos tarifs au maximum.

De ce fait, vous vous apercevez que nous proposons différentes formules avec des tarifs commençant à 3,60% TTC sans assurance jusqu’à 8,40% TTC pour une offre tout compris.

Dans tous les cas, la loi oblige les mandataires à afficher les prix de façon visible et toutes taxes comprises (TTC). Aussi bien sur le site que dans les locaux commerciaux et les contrats.

Cela pour éviter au client d’avoir à supporter des frais cachés non pris en compte à la signature du contrat.

Ceci étant dit, aucun texte légal n’encadre cette tarification. Les agences et mandataires sont donc libres de fixer les prix souhaités. C’est ce qui explique les différences de prix entre deux professionnels.

Méthode de calcul des frais de gestion locative

Savez-vous comment sont calculés ces frais de gestion ?

Tout d’abord, il faut différencier les honoraires de gestion des autres frais. En effet, les honoraires de gestion sont les frais obligatoires que le bailleur devra régler.

Comme nous l’avons indiqué dans notre paragraphe précédent, ils sont calculés sur la base des loyers et charges encaissées. Toutefois, il arrive aussi que ces honoraires soient calculés sur la base du loyer nu et des charges. Ce qui signifie qu’un bailleur doit payer son mandataire même si le locataire ne paye plus son loyer. C’est une différence importante qui doit être prise en compte avant de signer un contrat.

Au sein de ce forfait de gestion locative, on trouve des prestations standards telles que :

  • La recherche du locataire et la prise en charge des visites ;
  • La récupération des loyers ;
  • Le suivi des petits travaux dans le bien ;
  • La relance et le suivi des loyers impayés ;
  • L’aide au calcul des revenus fonciers ;
  • La révision du loyer et la régularisation des charges ;
  • La rédaction des états des lieux d’entrée et de sortie.

À cela s’ajoutent différentes prestations complémentaires. Nous pensons particulièrement à l’assurance loyer impayé qui peut éviter bien des déconvenues au bailleur. Mais aussi la représentation lors de l’assemblée générale des copropriétaires.

Ainsi, évidemment, plus un bailleur souhaite obtenir de prestations et plus le tarif augmente.

À noter : il est possible pour le bailleur de réviser le loyer de son locataire tous les ans à condition de ne pas dépasser la variation de l’indice de référence des loyers (IRL). La régularisation des charges doit aussi se faire une fois par an (sauf en cas de charges forfaitaires).

Qui doit assumer ce coût de la gestion locative ?

À cette question, on serait tenté de répondre que le bailleur est le seul à devoir assumer le paiement de la gestion locative de son bien. Pourtant, nous remarquons que ce n’est pas tout à fait exact.

Ainsi, le propriétaire doit régler une grande partie des frais d’agence liés à la gestion locative du bien.

Pourtant, il est possible de facturer aux locataires la visite des lieux, la rédaction du bail, l’état des lieux et les frais pour constitution de dossier.

À noter : cela ne vaut que pour la rédaction d’un nouveau bail. Ces frais ne doivent pas être réglés de nouveau en cas de renouvellement de bail.

Dans tous les cas, les frais partagés entre locataire et bailleur doivent être partagés à parts égales. Ce qui signifie qu’un locataire ne peut payer de sommes plus importantes pour règlement de frais d’agence que le bailleur. Pour cela, la loi a plafonné cette somme à 3€ TTC par m² de surface habitable pour l’état des lieux et 8€ TTC par m² pour les autres frais (pouvant être rehaussés à 10€ TTC ou 12€ TTC en fonction de la situation géographique du bien) ou au montant réglé par le propriétaire.

Évidemment, cela ne concerne que les biens loués et les frais de location qui y sont liés et non les frais d’agence pour une acquisition immobilière.

Immo Online : le spécialiste de la gestion locative en ligne

Vous voulez profiter de tarifs intéressants sur la gestion locative de votre bien ? Consultez nos différentes offres. En tant qu’expert de la gestion locative online, nous avons mis en place différentes formules à prix bas pour couvrir l’ensemble des prestations liées à la gestion locative d’un bien.

Honoraires attractifs, disponibilité sur toute la France et DOM-TOM, totale transparence, espace client sécurisé et accessibilité 24h/24h, 7j/7j : à votre tour, profitez de notre offre sur internet sans attendre.